Le profil des investisseurs et les avantages

Nous souhaitons réunir environ 500.000 € pour financer le besoin en fonds de roulement au démarrage, afin de mettre au point le prototype, de créer les logiciels qui équiperont les tables tactiles, lancer la communication et prospecter pour la constitution du premier stock d'emplacements commerciaux.

 

4.500.000 € supplémentaires seront ensuite nécessaires, jusqu'à la fin du premier exercice de 18 mois, pour lancer le restaurant pilote et lancer les autres sites au rythme de deux nouvelles créations mensuelles.

Au terme de ce premier exercice, 12 restaurants auront été lancés.

 

Après cette phase d'amorçage et la validation des process, nous avons estimé le besoin en financement pour la création de deux nouveaux sites par mois, au niveau moyen de 800.000 € mensuels. Les coûts sont très variables d'un pays à l'autre, les Etats-Unis, le Canada, l'Europe, le Brésil ou la Russie ne représentent ni le même niveau d'investissement, ni le même niveau de chiffre d'affaires.

 

Le chiffre d'affaire s'amorcera après le lancement du premier restaurant.

Dans tous les hypothèses les plus pessimistes, le développement pourra s'autofinancer après la création du 18ème restaurant (dans les pays riches), soit 22 mois après le lancement de la Holding.

 

Sous le régime de la fiscalité française, les investisseurs, chefs d'entreprises, les particuliers, travailleurs indépendants ou retraités, soumis à l'ISF notamment et/ou à l'impôt sur le revenu pourront réduire leurs impôts en souscrivant au capital de la SCA ALAIN RONCAGLIA.

 

Aux premiers actionnaires, nous promettons des dividendes prioritaires représentant 10% des résultats (le premier exercice d'une durée de 18 mois devrait être bénéficiaire pour environ 2.000.000 €). Le recours aux emprunts bancaires pour le développement permettra de servir ces dividendes.

Les actionnaires du premier tour de table profiteront, à l'occasion du deuxième tour de table, d'une prime d'émission qui rentabilisera le premier investissement.

Des titres préférentiels pourront, pour les plus craintifs de retrouver la toalité de leur investissements dès l'arrivée des actionnaires du deuxième tour de table, en conservant leurs premiers investissements. 

 

Le retour sur investissement intéressera l'ensemble des investisseurs  puisque l'introduction en bourse prévue au terme du troisième exercice ne devrait laisser personne indifférent, eu égard aux plus-values généralement observées à cette échéance.

 

A partir du douzième actionnaire et à l'arrivée d'actionnaires plus importants, les investissements inférieurs à 100.000 € seront réunis pour être représentés par un gestionnaire unique représentant leurs intérêts.

 

 

Brevet convoyeur
Brevet délivré par l'INPI le 14 Janvier 2011 à Alain RONCAGLIA
BREVET2011.pdf
Document Adobe Acrobat [11.4 MB]
Pourquoi souscrire avant le 31/12/2010
Avantages.pdf
Document Adobe Acrobat [479.2 KB]
La Société en Commandite par Actions
Ce qu'il faut savoir sur la Société en Commandite
SOCIETE EN COMMANDITE PAR ACTION.pdf
Document Adobe Acrobat [265.7 KB]
Théorie de la levée des fonds
Recherche Capitaux.pdf
Document Adobe Acrobat [1.0 MB]
Bulletin de souscription
Engagement d'apports en numéraires au capital de la société en formation.
BulSous-SCACAV-AR.pdf
Document Adobe Acrobat [477.6 KB]
Caractéristiques de la holding animatrice
HoldingAnimatrice.pdf
Document Adobe Acrobat [60.3 KB]
Procuration
Au profit de la personne de confiance qui engagera le souscripteur.
ProcSousSCACAV-AR.pdf
Document Adobe Acrobat [460.4 KB]